Les merveilles classiques

Byzance, Constantinople, Istanbul : aucune autre ville au monde n'a connu tant de gloire sous trois noms différents. Trois civilisations, trois empires, trois grandes religions. Le quartier de SULTANAHMET ressemble à un musée vivant. 

 

La Sainte Sophie "Haghia Sophia" signifie en grec "la sagesse divine", est une extraordinaire réalisation architecturale du 6è siècle. Bâtie par Anthémios de Tralles et Isodore de Millet, elle fut inaugurée par Justinien et sa femme Théodora (537). Ce chef d'oeuvre byzantin possède de splendides mosaïques à fond d'or et de marbres de couleurs.

Justinien pour la construction du dôme avait commandé à Rhodes des briques d'une terre si légère que douze d'entre elles ne pesaient pas plus qu'une brique ordinaire, elles portaient l'inscription suivante : "C'est Dieu qui l'a fondée, Dieu lui portera secours". Les ottomans l'avaient transformée en mosquée, puis en 1935 elle devint un musée.

La Mosquée Bleue (1609-1616) est l'une des mosquées les plus connues du monde avec six minarets, elle doit son nom aux carreaux de céramiques (20000 environ) d'Iznik (Nicée) à dominante bleue qui en tapissent les murs intérieurs. 

Le Palais de TOPKAPI possède 4 cours diffèrentes, il s'installait sur 70ha avant la construction du réseau ferroviaire et était la résidence des sultans jusqu'au 19è siècle. Durant 4 siècles il fût le centre administratif de l'Empire Ottoman. Le Palais abritait le siège du DIVAN, le principal organe du pouvoir. Son immense cuisine, quant à elle, nourrissait entre 4 à 5 mille personnes par jour. Aujourd'hui la cuisine accueille une collection de porcelaine chinoise et japonaise. Son fameux trésor, avec le diamant de 86 carats "kasikçi", les chandeliers en or décorés de diamants, les trônes du sultan sont des témoins de la riche histoire de l'empire. Dans la 3ème cour du palais se trouve la salle des reliques du prophète Mohammed, c'est un lieu saint pour les musulmans. Les kiosques de la 4ème cour complètent cette beauté architecturale du palais. Sur ces terrasses, on a une vue imprenable sur la Corne d'or et le Bosphore. 

Le Harem est la partie la plus évocatrice du palais où vivaient isolés du reste du monde, les mères, les épouses, les concubines, les eunuques et les enfants des sultans. Un monde mystérieux, intriguant et bien riche en histoire

La Citerne Basilique du 6è siècle est une "forêt de 336 colonnes", c'était la plus grande réserve d'eau de la période byzantine.

L' Ancien Hippodrome de Constantin (330) : ce champ de course était le pôle de la vie sociale de la ville pendant 1000 ans. Il pouvait compter entre 30 à 50 000 spectateurs. Aujourd'hui seulement quelques monuments au milieu sont visibles (Obélisque de Théodose, Colonne Serpentine, Obélisque de Constantin Porphyrogénète).

                                                      

 

NB :

- Attention, la Saint Sophie est fermée les lundi, Le Palais de Topkapi est fermé les mardi.

- Pour les visites des mosquées, il est recommandé pour les femmes de se munir d'un foulard pour couvrir leur tête.

- Pour les entrées des musées, il est conseillé de se procurer le Museum Pass, valable pour 5 jours. 

© 2017 by Thibaud Sevin consulting