LES TOITS, LES HAN, LES RUELLES INSOLITES DU GRAND BAZAR (KAPALI CARSI)

Le commerce a toujours joué un grand rôle dans cette ville à cheval sur deux continents, l'EUROPE et l'ASIE.
Fondé au 15 ème siècle, c'est le plus grand marché couvert existant au monde, il a suscité l'admiration de nombre de voyageurs.

Le Grand bazar ne se limite pas à son côté touristique c'est avant tout un lieu chargé d'histoire qui nous réserve une multitude de curiosités dans ses moindres recoins.

Noyau du Grand Bazar, L'ICBEDESTEN correspond au premier marché en bois bâti en 1461, auquel plusieurs constructions ont succédé depuis. SANDAL BEDESTEN doit son nom à un tissu façonné dans le temps à Bursa, le sandal.
L'ancien marché aux brocarts servait de salle de vente de la municipalité.
Les ottomans laissaient aux Grecs, aux Juifs, aux Arméniens, aux Génois le soin de diriger le commerce ,et ceux-ci s'étaient organisés en puissantes corporations.
Chaque profession avait son quartier et tous étaient tenus de payer leur dîme à l'état.
Aujourd'hui, les bijoutiers et les joailliers restent concentrés dans des rues et ruelles, soit 64 au total comme KUYUMCULAR (bijoutiers) et KALPAKCILAR (chapeau de fourrure), les antiquaires quant à eux se trouvent dans l'ICBEDESTEN, les vendeurs de tissus occupent la rue de YAGLIKCILAR (yaglik : une sorte de tissu pour des foulards, des serviettes, des mouchoirs), les vendeurs de cuirs sont sur la rue de Kurkculer Carsisi (le marché de fourrures), les vendeurs d'accessoires sont sur Fesçiler caddesi (à l'époque ottomane le marché de FEZ)...

Ici, on apprend son métier dans les petits ateliers se trouvant dans les han dès son plus jeune âge.

Le commerce au bazar est un mode de vie, c'est une école basée sur la pratique, on y apprend un métier sur place, on ne s'énerve pas ici, la patience est de rigueur, la tchatche autour d'un verre de thé incontournable....

En fait, le marchandage est mis en scène, c'est un jeu mais aussi un art, il n'y a jamais de perdant car tout le monde est content d'avoir passé du temps en dehors de la routine de la vie.
Ici on apprend la valeur du temps et on apprécie la qualité des grands artistes anonymes.

 

C'est en montant sur les toits que l'on comprend mieux la dimension colossale du Grand Bazar et la beauté de l'ancienne ville mythique. C'est d'ailleurs sur ces mêmes toits que furent tournées des scènes spectaculaires du film « Skyfall » avec James Bond !

Nous partirons à la découverte d'endroits authentiques, inoubliables comme l'établissement du Dr Suleyman (1861) au même endroit depuis 6 générations !! C'est là que furent préparés les costumes de films comme « Pirate des Caraïbes », avec Johnny Deep, le film « Troie » avec Brad Pitt....

Nous serons témoins du dernier grand réparateur de gramophones d'Istanbul, Mr Mehmet mais aussi des derniers petits ateliers d'artisans dans les anciens han du marché. Autre curiosité de la rue du Grand bazar, sa Bourse de lingots d'or et de convertisseur de devises, la seule dans son genre avec son ambiance pittoresque !


Plus de 3400 magasins,22 portes,14 han (relais en turc), 64 rues et ruelles sur une superficie de 45000 mètres carrés vous attendent pour le découvrir !

PS : Il est possible de visiter les toits seulement sur autorisation préalable du comité gestionnaire du Grand Bazar, l'accès étant fermé au public.

© 2017 by Thibaud Sevin consulting