KADIKOY-MODA-YELDEGIRMENI (COTE ASIATIQUE)
CALCEDOINE (KALKHEDON)-PAYS DES AVEUGLES

On ne peut pas dire que quelqu’un qui n’a pas vu Kadiköy a vu Istanbul.

Son histoire remonte à 9000 à la période néolithique, vers mille avant J-C, les colonies de commerce phéniciennes y arrivent.

Avec le temps les colonies de Megara en 659 ont fondé un lieu de peuplement appelé «Khalkedon» entre la baie de Haydarpasa et le cap de Moda.

Byzas et Calcédoine, avant de fonder sa propre ville de BIZANTION, le petit fils de Zeus, Byzas regardait Calcédoine et n'arrivait pas à comprendre pourquoi cette ville avait été fondée sur la rive asiatique.

Car la terre était fertile du côté de la Corne d’or et il y ‘avait tellement de bonites que l’on pouvait les pêcher avec la main.

«Ils devraient être aveugles pour ne pas pouvoir voir cette beauté ici» dit Byzas, voilà pourquoi on appelle Kadikoy pays des aveugles .

En réalité Calcédoine veut dire pays du cuivre. Avec Constantin le grand Constantinople est devenue «Néo-Rome». Malheureusement Kadiköy jusqu’au concile de 451 avait perdu son importance administratif en face de Constantinople.

Le 4e concile a provoqué quelque sorte le commencement de la séparation des églises (orthodoxe, catholique).

L’église orthodoxe Aya Triada (1902) et son ayazma Aya Ekaterini.

L’église catholique «Notre dame de l’ Assomption» de Moda (1865) son architect est Giovanni Barberini est financé par la famille Brentano.

Les familles levantines de Moda sont Tubini, Corpi, Nomico, Castelli, Olivia sont des familles riches catholiques. Kadıköy est l'un des plus anciens arrondissements de la ville d'Istanbul, l'ancienne Calcédoine, le pays des aveugles.

Visite de l'église Osman Ağa. Sans oublier le marché de poissons, fruits et légumes (fameux marché de mardi ou Sali pazari) mais aussi ses fameuses pâtisseries gastronomiques comme Beyaz pastanesi, Cafer Erol sekerleme, Baylan et Ali Mühittin Hacibekir et ses restaurants (Fehmi, çiya, adapazari islama köfte, Agababa döner, le Restaurant KOCO et son ayazma (la source de vie)!

C'est le pays de Sainte Euphémie, (une des premières chrétiennes d'Istanbul). Visite de l'église Euphémie, visite de l'église Surp Takavor, Kadıköy est connu pour son concil de 451.

Ce quartier a conservé son caractère cosmopolite.

Puis Yeldegirmeni avec son urbanisme grec encore présent. On sera sur les traces des français avec l'école des filles, l'église Assomption et l'orphelinat de l'église. C'est aussi le quartier des "bo-bo" istambouliotes...
Allez bonne visite, bon appétit.....

© 2017 by Thibaud Sevin consulting