Samatya

 

YEDIKULE , SAMATYA(PSAMATHİON) ou SABLONNEUX en français. 

Ce beau quartier conserve son nom depuis Byzance. Au 5è siècle, Samatya était la nécropole de la ville où les prisonniers pendus étaient enterrés. Par la suite à l’époque byzantine il y avait deux grands ports Elefterios et Theodosius. C'était aussi le quartier des monastères.

 

Avec les ottomans, Samatya a gardé son identité chrétienne, les ottomans ont amené les arméniens de Bursa à Samatya. A partir du 17è siècle avec l’arrivée des turcs, le quartier est devenu très cosmopolite. Il y a un bon nombre de grands artisans de joaillerie du grand bazar, de compositeurs de musiques, de grands luthiers (la fameuse cymbale de la famille Zildjiyan par exemple), qui sont issus de familles arméniennes de ce quartier.

 

Samatya possède également des églises orthodoxes ,catholiques et syriaques et des mosquées de la période ottomane. 

Samatya est un quartier de respect inter-religieux. Il est le berceau des religions, le carrefour de plusieurs groupes ethniques (arméniens,grecs orthodoxes, syriaques,kurdes,turcs,arabes,albanais, macédoniens et syriens). 

Tantôt dans les églises (SURP KEVORK, AYA YORGI, AYA NICOLAS, AYA MINAS, Monastère du Stoudion, Eglise Syriaque) pour admirer les icônes du 19è siècle, tantôt avec Alice, Sarkis, Ohannes, Stelyo, Devrim, Ali, Nicme dans les cafés, dans les rues ou dans les cours des églises. Pour écouter et partager leur quotidien, leurs anecdotes. Comme tout le monde chacun a sa vie chacun a son histoire sans aucune mise en scène, avec parfois la nostalgie de leurs origines, ce sera une rencontre inoubliable qui ne vous laissera pas indifférent. 

Pendant cette escapade nous allons ressentir ce mariage interculturel, nous allons goûter les spécialités des différentes cuisines anatoliennes.

En bref, nous vivrons et partagerons un moment paisible dans la mégapole de  20 000 000 d’habitants. 

© 2017 by Thibaud Sevin consulting