© 2017 by Thibaud Sevin consulting

Cette double chaine de fortifications terrestres sur 6,5 kms a été construite par Théodose II au 5è siècle. Au total 20,5 kms de remparts terrestres et maritimes avec ses 25 portes et ses 192 tours encerclaient la ville de Constantinople. 

Le Grand bazar ne se limite pas à son côté touristique c'est avant tout un lieu chargé d'histoire qui nous réserve une multitude de curiosités dans ses moindres recoins.

Les maisons de Balat sont classées, restaurées, colorées par l'UNESCO. Elles font partie du patrimoine mondial. Il en est de même pour les maisons grecques de Fener dont certaines sont restaurées grâce à l'aide de fonds culturels de l'UE. Ces quartiers au bord de la corne d'or possèdent plusieurs églises orthodoxes du 19e siècle. C'est un grand plaisir de visiter ces lieux religieux pour les amateurs d' icônes.

Pour cette visite, il est conseillé de venir sans avoir fait son petit déjeuner car dès le matin on commence par découvrir le petit déjeuner Balkanique (bal-miel, kaymak-fine fleur de crème, sahanda yumurta-omelette dans le plat de cuivre ).

SAMATYA (PSAMATHION), le sablonneux en grec. Depuis Byzance (5e siècle) le quartier garde son nom. Je vous propose de découvrir ce quartier interreligieux, interethnique.

L'Eglise Saint Sauveur in Chora se trouve dans le quartier d'Edirnekapi et signifie en grec « hors de la ville, la campagne ». Elle fut édifiée à la fin du 11è siècle sur l'emplacement d'un monastère du 7è siècle.

On ne peut pas dire que quelqu’un qui n’a pas vu Kadiköy a vu Istanbul.

Son histoire remonte à 9000 à la période néolithique, vers mille avant J-C, les colonies de commerce phéniciennes y arrivent.

Avec le temps les colonies de Megara en 659 ont fondé un lieu de peuplement appelé «Khalkedon» entre la baie de Haydarpasa et le cap de Moda.

Please reload